La guerre de l’opium vue par la dessinatrice Laure Garancher

La bande dessinée Opium, de Laure Garancher, nous plonge dans la deuxième moitié du XIXe siècle en Chine, au moment où les Occidentaux vont utiliser l’opium pour affaiblir la Chine et rééquilibrer leur balance commerciale.

Cette bande dessinée raconte l’histoire de deux sœurs dont les destins vont être ballotés par les aléas de cette Histoire avec un grand « H ». L’intrigue est intéressante et bien ficelée. Une des jeunes femmes choisir de se battre pour son pays, alors que sa sœur décide de rester en retrait de l’agitation du monde, dans le calme et la sérénité d’un monastère de montagne…

Graphiquement, j’aime beaucoup le choix des couleurs et le type de papier, qui donne un effet « vieilli » aux dessins. Même si je n’ai pas forcément accroché sur le style des visages, on l’oublie vite par la beauté des scènes représentées, la sérénité qui s’en dégage malgré la gravité des situations et l’impatience de connaître la suite de l’histoire !

Je conseille donc cette bande dessinée à tous ceux qui s’intéressent à la Chine ou qui souhaitent simplement passer un bon moment de lecture, rentrer dans un univers attachant.

Opium, de Laure Garancher, éditions Fei, 2014, 140 pages, 21€

Plus d’informations sur le site de l’éditeur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s