Archives pour la catégorie Polars

Tokyo Express

a-couvLorsqu’un couple empoisonné au cyanure est découvert au petit matin sur une plage du sud du Japon, tout semble faire penser à un suicide amoureux… sauf un mystérieux ticket de restaurant et le fait que l’homme soit le principal témoin d’une affaire de corruption qui touche un ministère. L’enquête est rapidement classée mais un inspecteur de Tokyo continue ses recherches à propos d’un homme qui semble s’être donné beaucoup de mal pour « fabriquer des témoins »…

Dans Tokyo Express, Seicho Matsumoto nous fait voyager du sud au nord du Japon, les yeux rivés sur les horaires de trains, dans lesquels semble se trouver la clé de ce double meurtre.

Ce polar japonais écrit à la fin des années 1950 est l’un des plus célèbres de l’auteur et de la littérature japonaise contemporaine. La traduction, de bonne qualité, rend sa lecture très agréable. L’intrigue bien ficelée nous amène à une conclusion de l’enquête peu glorieuse pour les institutions japonaises. J’ai quand même trouvé quelques longueurs et répétitions qui semblent écrites pour guider le lecteur, mais qui peuvent vite devenir lassantes… Lire la suite Tokyo Express

Plongée du coeur de l’affaire Wang Lijun

couvAprès avoir rencontré Philippe Dessertine au Salon « Saint-Maur en poche », je me suis plongée dans la lecture de son livre Le gué du tigre, au titre énigmatique mais dont on comprend rapidement le sujet en lisant la quatrième de couverture : c’est un « thriller haletant » basé sur la fameuse « affaire Wang Lijun » qui a fait beaucoup de bruit en février 2012. Pour ceux qui ont vaguement entendu parler de cette affaire et qui n’ont pas tout suivi de la chute de Bo Xilai, je vous recommande vivement la lecture de ce récit hors du commun !

En effet, c’est le récit de l’arrivée de Wang Lijun au consulat américain de Chengdu, de son interrogatoire alors que l’armée chinoise encercle le consulat… Tout se passe à huis clos dans les locaux du consulat. On sent monter progressivement la tension tout en comprenant l’importance des révélations que le policier en chef (déchu) de Chongqing a décidé de faire…

Ce texte, écrit comme un thriller, nous tient en halène du début à la fin, entre réalité et fiction, et nous plonge au cœur des luttes intestines du monde politique de la Chine contemporaine. Il est difficile de ne pas en sortir bouleversé par les révélations faites dans ce livre qui se lit d’une traite. L’auteur nous fait toucher du doigt les rouages des luttes de factions, la violence des croisades contre le crime organisé et les sociétés secrètes en Chine, mais aussi la place centrale de la finance dans le monde.

Philippe Dessertine est spécialiste de la finance, professeur à l’Institut des Affaires étrangères de Paris Sorbonne. Le gué du tigre est son troisième livre après Ceci n’est pas une crise (juste la fin d’un monde) et Le monde s’en va en guerre (ne sait quand reviendra). Je vous conseille comme avant-goût la vidéo de la conférence donnée l’année dernière à Bordeaux, où il explique le contexte et les raisons qui l’ont poussé à écrire cet ouvrage.