Archives du mot-clé chauffage

Eau chaude ?

Ici, il n’y a pas l’eau chaude au robinet. Vous direz : « Mais c’est horrible, comment font-ils ? » Facile, quand tout ne nous est pas donné sur un plateau, on s’adapte.

Pour le chauffage ? Il y a une chaudière à charbon à l’extérieur du bâtiment. Le chauffage n’est allumé qu’aux heures où c’est nécessaire : le soir quand il commence à faire nuit, et le matin quand les gens se lèvent. Ca évite le gaspillage que j’ai pu voir à Pékin l’an dernier où le chauffage était à fond 24h/24.

Stock de charbon pour l'eau chaude
Stock de charbon pour l’eau chaude

Pour la douche ? L’eau vient aussi d’une chaudière (la même ?) et alimente les douches collectives. Comme il n’y a que 2 douches et qu’il faut optimiser, l’eau chaude n’est disponible que le soir après 6 heures. Il y a aussi des tours parce que les hommes et les femmes utilisent les mêmes douches. Un jour les uns, le lendemain les autres. Manque de chance, la permière fois j’y suis allée le matin et pas le bon jour… C’est là que c’est utile de savoir lire les caractères chinois !

Pour le thé ou l’eau de boisson (car les chinois ne boivent pas l’eau du robinet et on les comprend), chaque personne a son propre thermos qu’on peut aller remplir à une autre chaudière, plus petite. Là aussi il y a des horaires. L’eau n’est chauffée qu’une fois par jour, aux alentours de 7h du matin… Il ne s’agit pas de se lever tard (de toutes façons le petit-déjeuner est à 7h40).

Remplissage du thermos d'eau chaude quotidien
Remplissage du thermos d’eau chaude quotidien

Chauffage (suite)

Je n’ai plus de chauffage chez moi. Ce n’était en fait qu’un essai en avance pour voir s’il y avait des problèmes. Enfin, ça a quand même duré 3 jours et j’en ai bien profité. Il fait donc toujours froid le soir et il va falloir attendre le 15 novembre, comme tout le monde.

Par contre, dans mon laboratoire, le chauffage commence le 1er Novembre. Apparemment, ce n’est pas le cas des autres universités. La très renommée Université de Pékin serait donc favorisée. Serait-ce pour donner de bonnes conditions de travail aux meilleurs étudiants du pays ?

En tout cas, il fait chaud dans mon labo, et même très chaud, trop chaud. Je suis obligée d’enlever mon pull (sauf quand mon voisin de paillasse ouvre la fenêtre…) et j’ai du mal à supporter le deuxième pantalon dessous, qui est pourtant nécessaire partout ailleurs. Les étudiants m’ont dit que c’est tous les ans pareil, car on est au dernier étage du bâtiment, on a la chaleur qui remonte des 5 autres étages. Et comme je vous l’ai dit, impossible de modérer le chauffage, c’est géré centralement… Pas très logique tout ça. J’avais froid en plein été, j’aurais chaud en plein hiver. Mais dès qu’on sort, on se rend bien compte de la température réelle !

Une conséquence, mais qui fait bizarre quand on est habitué à la France, comme personne n’a le droit au chauffage, on se gèle aussi dans les restaurants le soir, pour peu qu’on n’y aille pas l’heure de pointe (là, on est contents que la Chine soit très peuplée).

Il y a des courageux qui mangent quand même dehors sur les mini tables aménagées par les petits marchands. Enfin, comble du comble, en sortant d’un restaurant un soir, duquel le repas ne m’avait pas réchauffée complètement, j’ai vu un chinoise en train de manger une glace ! Décidément, il sont fous ces chinois…

Du chauffage et de l’hiver à Pékin

Ca y est, enfin, j’ai du chauffage chez moi !

En effet, dans les immeubles, le chauffage est central, donc impossible de le régler soi-même (quand ni quelle température). Les conséquences sont que les différents étages peuvent avoir des températures très différentes. Heureusement que j’habite au 4ème.

La deuxième raison de ma joie profonde est que j’avais lu que dans les grandes villes de Chine, le chauffage était autorisé uniquement entre le 15 Novembre et le 15 Décembre (exception faîte des zones très froides qui peuvent l’allumer dès mi-octobre). Peut-être qu’il fait spécialement froid cette année et qu’ils ont levé l’interdiction… Je n’en sais rien mais je ne vais pas me plaindre…

Depuis une semaine environ, il a commencé à faire vraiment froid à Pékin. Dans les 2 à 4°C le matin, et un maximum de 12-13 dans la journée. Aujourd’hui, ça s’est encore rafraîchit avec maximum 10°C prévus par la météo. La différence entre Pékin et le temps en France est qu’il y fait très sec. Depuis septembre, il n’a presque pas plu, seulement un orage de temps en temps. Par contre il y a du vent. Le vent vient de l’Ouest, ce qui explique la fraîcheur et la sécheresse (à l’ouest de Pékin, il y a des steppes et des déserts). L’hiver, le vent descend de Sibérie… Donc, à ce que je peux constater par moi même maintenant, il fait très beau (ciel très bleu, et je peux voir au loin les feuilles rouges des collines de l’ouest de Pékin depuis mon labo) mais froid.

Les Ginkgos qui jaunissent dans l'université de Pékin
Les Ginkgos qui jaunissent dans l’université de Pékin

Venant en plus en vélo le matin, je me suis munie d’une écharpe et de gants afin d’affronter le vent froid du matin et du soir. Je n’arrive pas à comprendre comment des chinois peuvent continuer à faire du vélo sans gants ni écharpe. Ils doivent être habitués et penser qu’il ne fait pas encore très froid. Je ne sais pas ce qui m’attend dans les deux mois qu’il me reste…

Il y a quand même des gens qui se protègent, et je peux voir les habits d’hiver des pékinois. Il y a des manteaux très modernes genre sport, mais aussi des manteaux qui ressemble à l’idée qu’on se fait des communistes dans ces pays. Ce sont des grands manteaux verts avec un col en fourrure et des boutons en or sur le devant. C’est drôle de voir des chinois tous menus dans ces grands manteaux, ça fait tout de suite plus impressionnant.

Comme je rentre en décembre, je ne serai pas là pour les moments les plus froids. J’espère quand même pouvoir voir la neige, mais comme Pékin est très sec, ça n’est pas évident. Par contre, les lacs, très nombreux, se glacent très facilement. J’ai entendu dire qu’on peut patiner sur le lac de mon université. J’espère que j’aurais l’occasion de voir ça, chose impossible en France…

Le temps à Pékin

J’ai retrouvé dans mes archives un diagramme du temps à Pékin. Ça illustre bien ce que je disais. Il pleut surtout l’été, particulièrement en juillet. Ensuite, il fait très sec et la température baisse. En décembre, la température moyenne descendra en dessous de 0°C. Il faut que je me prépare psychologiquement…

Température moyenne et pluviométrie à Pékin
Température moyenne et pluviométrie à Pékin
Pour comparer, regardez le climat de Paris (Météo France) :
Température moyenne et pluviométrie à Paris
Température moyenne et pluviométrie à Paris